Actualités

Analyses de marché

Valeurs à suivre

Alertes

Bourse : Le CAC40 proche des 5000 points

17 Juin 2020 20:00 | Actualités

trader-trading-courtier-salle-marche

Les marchés restent prudents

Malgré une hausse de près de 3% hier, le CAC40 a continué de progresser. En clôturant à 4,995 points, l’indice augmente de 0,88%. Ce matin, le seuil psychologique de 5 000 points a été dépassé avant que le rythme ne ralentisse. A 18h00, les notes américaines étaient désormais hésitantes. Les informations reconfigurées de Pékin semblent avoir peu d’effet sur les investisseurs. La capitale chinoise a décidé de retirer et de fermer ses lieux publics, ses écoles et de limiter le nombre de vols aériens. Les autorités tentent d’éliminer la deuxième vague de pollution Covid-19, qui pourrait encore nuire à l’économie.

Aux États-Unis, Jerome Powell a averti que l’économie américaine avait touché le fond, mais la reprise est encore incertaine, et son rythme sera lié à la capacité des autorités à contrôler la pandémie de coronavirus.

Par conséquent, les marchés n’ont pas paniqué à l’idée de la deuxième vague potentielle de pandémie, mais ils sont restés prudents. Les autorités américaines ont clairement indiqué qu’elles n’avaient pas l’intention de se reconfiner. Cependant, les dernières données sur l’épidémie restent préoccupantes. Selon les données de l’Université Johns Hopkins, le nombre actuel de cas dans le monde est de 8,204 millions, dont 2,137 millions aux États-Unis, 923,189 au Brésil et 552 549 en Russie. La maladie a causé 444 426 décès dans le monde, dont 116 964 aux États-Unis, 45 241 au Brésil et 42 054 au Royaume-Uni.

VALEURS EN HAUSSE

  • Atos (+2,5% à 74,5 euros). Le supercalculateur ROMEO de l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA) est désormais utilisé pour la recherche de nouvelles molécules pour neutraliser le virus à l’origine du Covid-19.
  • Ipsen (+3,4% à 77,1 euros) a annoncé que les autorités réglementaires américaines (FDA) lui ont accordé la désignation « Fast Track” pour l’utilisation expérimentale de l’irinotécan liposomal (ONIVYDE) en association avec le fluorouracile/ la leucovorine (5-FU/LV) et l’oxaliplatine (OX), connu sous le nom de NALIRIFOX.
  • Guerbet (+5% à 35,8 euros) a obtenu l’approbation par la TGA (Therapeutic Goods Administration) australienne de Vectorio. Un système de mélange et d’administration pour la cTACE et d’une nouvelle indication pour Lipiodol Ultra-Fluide en tant qu’agent d’imagerie pour la visualisation et la localisation lors de la chimio-embolisation trans-artérielle du carcinome hépatocellulaire (CHC) à un stade intermédiaire chez l’adulte.
  • Autre valeur du secteur de la santé bien orientée, Sanofi gagne près de 3% à 93,7 euros.
  • Safran reprend 3% à 97,5 euros. Alors que les Européens peuvent à nouveau voyager plus facilement d’un pays à l’autre avec le recul de la pandémie de coronavirus, le secrétaire d’Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari s’est voulu rassurant concernant la réouverture de l’aéroport de Paris Orly en fin de semaine prochaine.

VALEURS EN BAISSE

  • Renault cède 3,7% à 22 euros. La chute ralentit quelque peu mais elle n’en reste pas moins impressionnante. Selon les données de l’Association des constructeurs automobiles européens, les immatriculations de voitures particulières neuves ont plongé de 52,3% le mois dernier. Un léger mieux (en glissement annuel) après avoir décroché de 76,3% en avril.
  • BIC (-1,8% à 44,9 euros). L’entreprise a signé un protocole d’accord d’entrée en négociations exclusives en vue de l’acquisition de la société Djeep. Le montant de l’acquisition avoisinerait 40 millions d’euros avec un surplus de primes.
  • AirFrance KLM recule de près de 4% à 4,68 euros. Air France travaille sur la restructuration de son activité court-courrier. Le secrétaire d’Etat aux transports a indiqué ce matin sur ‘LCI’ que la réorganisation se fera sans “souffrance sociale”. 
  • TechnipFMC et CGG reperdent environ 5%. Le baril de pétrole se stabilise désormais, un peu en-dessous des 41 dollars pour le Brent. L’Opep table toujours sur une baisse de la consommation de brut de 9,1 millions de barils par jour cette année.

Vous pouvez aller visiter notre page sur nos derniers trades : ICI

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous écrire : ICI

Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook : ICI

Conseil Bourse

GRATUIT
VOIR