Lexique Boursier 

toutes les définitions que vous cherchez

Consulter toutes les définitions pour mieux comprendre la bourse, l”économie et la finance via notre lexique bourse

Le Lexique de la Bourse

Il y a 27 mots dans ce répertoire commençant par la lettre D.
Date de jouissance d'un titre financier
Les obligations et les actions sont appelées des titres financiers. La date de jouissance d'un titre financier correspond au moment où les dividendes, s'il s'agit d'une action, et les intérêts, s'il est question d'une obligation, commencent à courir. La date de jouissance définit également le moment à partir duquel il est possible d'entrer en jouissance des nouvelles actions créées ou lors d'un détachement des droits d'attributions. La date de jouissance est aussi utilisée pour déterminer la date à laquelle les droits de souscriptions ont été détachés.

DAX
La DAX est le principal indicateur de la bourse allemande. Il a été mis en place le 1er janvier 1989 sur une base de 1000 points. Il est composé des 30 titres les plus échangés lors des transactions effectuées sur la place boursière de Francfort. À l'instar du CAC 40, l'indice de référence de la bourse de Paris, le calcul du DAX se fait en fonction de la pondération c'est-à-dire de la part d'une ligne de titres dans un portefeuille boursier. Par ailleurs, la cotation de l'indice DAX se fait d'une manière continue.

Day trader
Le Day Trader est un investisseur qui effectue quotidiennement des achats ou des ventes sur les marchés d'actifs. Il suit de près les variations de cours, tente d'anticiper les tendances et profite du moindre écart pour réaliser le maximum de plus-value. À la clôture des marchés, le Day Trader doit avoir soldé toutes ses opérations pour obtenir à chaque fin de journée, un portefeuille qui ne comporte que des liquidités. Pour atteindre cet objectif, il doit effectuer de nombreux ordres d'achat et de vente dans une même séance.

Debt warrant
La définition de Debt warrant se rapporte à celle du bon de souscription d'obligations. Cette expression s'emploie pour désigner le bon qui permet à son propriétaire de se procurer des obligations de l'entreprise selon un prix qui a été préalablement défini. Ce bon n'est valide que durant une période bien déterminée ou uniquement à une date donnée. D'une manière générale, le bon de souscription d'obligations ou Debt warrant, se rattache à l'émission obligataire. Une fois sur le marché boursier, ce bon et les obligations font l'objet d'une cotation spécifique.

Décorrélation
La décorrélation englobe l'ensemble de différentes techniques employées pour obtenir un portefeuille d'actif d'une performance sans pour autant rester connectées avec un indice boursier. En d'autres termes, la décorrélation priorise la performance absolue sans chercher à battre l'indice du marché boursier. Cette méthode consiste à préserver le portefeuille d'actifs des risques liés aux variations du marché, sans pour autant diminuer sa rentabilité. La décorrélation est une méthode de gestion particulièrement indiquée pour maintenir la performance d'un portefeuille sur le long terme. Elle concerne surtout les investisseurs qui ont des obligations de résultat.

Décote d'illiquidité
La décote d'illiquidité correspond à la décote de valeur d'une société cotée. C'est une mesure prise lorsque le volume de transactions journalières enregistrées sur une valeur pendant une durée déterminée n'est pas atteint. Les actions de la société ont alors un accès limité sur les marchés. Les titres d'une entreprise cotée sont liquides. La différence de valorisation entre la société cotée et celle non cotée définit la décote d'illiquidité. Cette différence est valorisée par les investisseurs du marché. La décote d'illiquidité atteint en moyenne 17,5% de la valeur des titres pour les actionnaires marginaux.

Décote d'introduction en Bourse
Quand une société est introduite en bourse, le prix de ses actions est fixé à un seuil qui est inférieur à leur valeur effective. C'est cette fixation que les spécialistes appellent décote d'introduction en bourse. Comme le cours des actions reviennent souvent à la hausse les jours qui suivent l'introduction en bourse de la société, la décote n'est pas pénalisante pour les vendeurs qui ont dû faire un sacrifice sur le prix dans le but de satisfaire les investisseurs et d'assurer une bonne fin au placement.

Décote de holding
La décote de holding se traduit par le fait que la capitalisation boursière du holding est inférieure au total de la valorisation de ses participations. Cette situation peut être engendrée par une différence positive entre la valeur intrinsèque du holding et sa valeur boursière. La valeur intrinsèque est obtenue par la soustraction des dettes à la valeur historique de négociation ou de marché des participations. La décote de holding n'est pas à prendre à la légère, puisqu'elle peut atteindre une forte proportion ( entre 25 et 30 %).

Décote de minoritaire
La décote de minoritaire est employée en finances pour désigner la décote que les actionnaires minoritaires d'une société doivent subir afin de récupérer l'équivalent en liquidité du montant de leur participation. Cette décote est appliquée pour marquer la différence de valorisation entre deux participations dont l'une est majoritaire et l'autre minoritaire. La décote de minoritaire concerne plus les sociétés non cotées en bourse. Dans ces entreprises, l'accord des actionnaires majoritaires est souvent indispensable, voire déterminant, dans l'élaboration de la stratégie d'entreprise.

Décote de placement
Quand des actions sont placées dans un compartiment de marché où elles sont déjà cotées, la décote de placement fait son apparition. Cette situation résulte du fait que la valorisation de la société n'est plus la même pour les dirigeants et les investisseurs. Pour les premiers, la valorisation est reliée avec les estimations financières, tandis que pour les seconds, celle-ci est plutôt déterminée pour les perspectives de la société. C'est ce que les spécialistes appellent asymétrie d'information. Plus cette asymétrie est importante, plus la décote est significative.

Défiscalisation
La défiscalisation est un dispositif permettant à tout contribuable d'abaisser son niveau d'imposition, d'échapper ainsi à tout ou partie de l'impôt sur les revenus. En matière immobilière, au gré des lois, des dispositif ont été mis en place pour répondre aussi à l'engouement des français pour la pierre : loi De ROBIEN Recentré, Loi BORLOO Populaire, Loi DEMESSINE, Loi GIRARDIN, Loi MALRAUX, Statut Loueur Meublé Professionnel, Loi sur les monuments historiques, Scellier.

Délai de renonciation
Le délai de renonciation correspond à la période durant laquelle le souscripteur d'une assurance vie a la possibilité de rompre son engagement. Ce délai est fixé à 30 jours calendaires révolus. Il prend effet dès le moment où le souscripteur ou l'adhérent d'un contrat d'assurance vie est informé de la conclusion de son contrat. Avant que ce délai n'arrive à expiration, le titulaire du contrat doit faire connaitre sa renonciation en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception à la compagnie d'assurance.

Délit de manipulation des cours
Il y a délit de manipulation des cours quand une personne exécute, ou tente de faire directement ou par l'intermédiaire d'une autre personne, une manoeuvre destinée à induire en erreur les autres investisseurs. Cette manipulation se traduit souvent par une intervention sur le marché de la valeur. Ce délit est puni par la loi d'une peine d'emprisonnement de deux ans assorti d'une amende. Le montant de celui-ci peut être de 1 500 000 euros ou dix fois la valeur des profits réalisés à l'issue de l'action délictueuse.

Délit de répartition de dividendes fictifs
Un délit de répartition des dividendes fictifs est employé pour désigner le fait que des dividendes sont distribués à partir de pièces comptables fictives ou carrément frauduleuses. De toute évidence, il ne peut découler de cette manipulation délictueuse que des dividendes distribuables qui seront également fictifs. Corrollaire logique de ce processus: le délit de répartition de dividendes fictifs est toujours soordonné à la publication de comptes qui ne sont en aucune mesure le reflet de la situation véritable de l'entreprise.

Delta
En finances, le terme delta est employé pour désigner l' indicateur qui permet de mesurer la sensibilité d'une prime d'option par rapport à un déterminant donné tel que le cours du sous-jacent, la volatilité ou encore le temps. Un delta est défini comme étant la variation du prix d'une option lorsque son sous-jacent varie d'un euro. S'il s'agit d'une option d'achat, encore appelée un call, le delta est toujours positif, il varie entre 0 et 1. Quand il est question d'une option de vente ou put, un delta négatif (-1 à 0) est enregistré.

Delta Hedging
Le delta hedging désigne une technique employée dans le but de préserver un portefeuille d'actions par rapport aux variations du sous-jacent. Le delta hedging consiste à acheter ou à vendre une certaine quantité d'options en fonction de l'évolution de leurs delta. Cette technique est donc la base même de l'arbitrage de volatilité. Pour une institution financière, le recours au delta hedging permet de compenser la variation du cours de l'action. Pour ce faire, l'organisme procède à une vente et un achat simultané d'actions.

Delta neutre
Adopter une position delta neutre signifie pour le trader de construire un portefeuille d'actions de manière à être immunisé contre la variation du prix du sous-jacent. Le delta neutre est ainsi assimilé à un coefficient de sensibilité du portefeuille aux variations du sous-jacent que les opérateurs utilisent pour gérer leurs postillons en option. Comme les risques liés au prix du sous-jacent sont minimalisés, l'évolution des valeurs des options est en rapport avec la volatilité implicite de ces dernières.

Disponibilité de l'épargne
La disponibilité de l'épargne permet d'apprécier la rapidité avec laquelle l'argent que l'épargnant décide de placer peut être récupéré. Selon les produits d'investissement, cette disponibilité peut prendre un temps plus ou moins long. Certains supports financiers, comme le livret A ou le livret de développement durable sont particulièrement appréciés pour la célérité de leur disponibilité de l'épargne. Il faut noter que cette appréciation fait partie, avec la rentabilité et le risque, les trois principaux critères de choix d'un placement financier.

Dogs
Dans le jargon financier, le terme dogs (chiens) fait référence à des actions attirantes pour l'investisseur, en termes de dividende. Il s'agit de toute action qui présente un dividende plus élevé que les autres. Lors de la gestion value, lorsque le cours des actions d'une société chute, un rapport dividende/cours plus élevé est constaté. Ce qui rend ces actions beaucoup plus attractives pour les investisseurs. Les actions appelées dogs font également référence aux actions d'une société qui vient d'enregistrer une baisse de sa cotation en Bourse. Globalement, elles attirent l'attention.

Drawdown
Dans le monde des finances, le terme drawdown est employé pour déterminer la valeur de la baisse enregistrée entre le point le plus élevé et le plus bas d'un placement, d'un compte client ou d'un fonds, au cours d'une période déterminée. Le drawdown peut s'exprimer aussi bien en pourcentage qu'en devises. Pour bien comprendre le drawdown, prenons l'exemple d'un compte client qui est passé de 70 000 à 90 000 pour ensuite retomber à 60 000. Dans ce cas, le drawdown est de 30 000 (90 000 - 60 000).

Droit à prêt
Le droit à prêt est uniquement réservé aux personnes qui détiennent un plan d'épargne logement ou un compte épargne. Ce droit permet à ces individus de bénéficier des offres avantageuses sur les prêts, après une période d'épargne. Cependant, si les conditions des ressources ou le niveau d'endettement de la personne ne s'y prêtent pas, les banques n'accordent pas ce droit. La détermination du droit de prêt se fait en fonction des montants des intérêts enregistrés durant la période d'épargne. Le droit de prêt peut être transféré à son conjoint, à un membre de sa famille ou de celle de l'époux.

Droit de sortie
Les droits de sortie sont appliqués lorsqu'un investisseur souhaite sortir d'un OPCVM comme une SICAV ou un fonds commun de placement. Ces droits sont également mis en place lorsqu'un particulier décide de mettre fin à un produit d'assurance vie. En gros, les droits de sortie sont les frais à payer lors de ces sorties. D'une manière générale, il est possible de négocier le montant de ces frais. Dans les cas d'un fonds monétaire à faible rémunération, il arrive que ces droits de sortie soient inexistants.

Droit de souscription
Le droit de souscription ou droit préférentiel de souscription est relié à chaque action ancienne qu'un actionnaire détient. Il donne à son titulaire l'opportunité de souscrire prioritairement à l'émission de nouvelles actions. Le détenteur de ce droit peut vendre celui-ci s'il ne veut pas l'exercer. Un actionnaire peut avoir plusieurs droits de souscription qui lui permettent d'acquérir plusieurs actions nouvelles. La valeur de ce droit varie en fonction des conditions d'émissions des actions nouvelles, et de la valeur boursière de l'action ancienne, ou de son estimation si la société n'est pas cotée en Bourse.

Droit des mineurs
Juridiquement, un mineur est en France quelqu'un âgé de moins de 18 ans. Cet âge varie selon les pays. Le mineur a une responsabilité et des droits moindres qu'un majeur. Il peut ouvrir un compte épargne avec l'accord de ses parents, mais il ne peut signer seul un contrat, il ne peut pas voter ni être commerçant. En revanche, il peut être propriétaire (notamment par héritage), sans pour autant disposer librement de son bien. Les droits d'un mineur s'accroissent à 16 ans (ouverture de compte, conduite automobile assistée), mais il n'aura sa pleine capacité juridique qu'à sa majorité.

Duration
La duration est un instrument de mesure qui permet d' avoir une meilleure appréciation de la sensibilité du prix d'un portefeuille ou d'un actif à l'issue d'un changement du taux d'intérêt. Cette duration peut aussi être définie comme une échéance moyenne pondérée des flux de trésorerie après un investissement. Elle prend ainsi en compte le remboursement de capital. Pour les obligations classiques, la duration (exprimée en année) est plus courte que l'échéance. Pour les obligations à coupon zéro, la duration et l'échéance sont équivalentes.

Durée d'investissement recommandée/conseillée
La durée d'investissement recommandée ou conseillée est différente selon les produits d'investissement ou d'épargne. Son appréciation prend en compte les caractéristiques spécifiques du placement que l'investisseur désire réaliser. Cette durée prend également en considération ses désidératas, à savoir le risque qu'il souhaite accepter, le niveau de rendement qu'il recherche, ainsi que le genre de placement qu'il veut faire. C'est en évaluant de tous ces paramètres que le financier peut conseiller l'investisseur sur le type d'investissement qui lui convient et la durée d'investissement recommandée, de quelques semaines pour les produits hautement spéculatifs, à plusieurs années pour les produits plus sûrs.

Dutch auction
La Dutch auction ou adjudication à la hollandaise est une technique d'émission. Cette méthode consiste à servir des titres de créances au taux effectif ou au prix de soumission. Les soumissionnaires présentent leur offre sous pli cacheté. La dutch auction consiste à servir en premier les prix les plus élevés et ainsi de suite, jusqu'au seuil du montant que l'émetteur a déterminé. Chaque participant s'acquitte d'un montant différent, qui correspond au prix qu'il a demandé. En France, la dutch auction est employée lors de l'émission des obligations assimilables du Trésor et des bons de Trésor.


Envoyer un mot