Actualités

Analyses de marché

Valeurs à suivre

Alertes

Crise des SCPI, la chute continue !

7 Déc 2023 08:45 | Analyses de marché

Alors que les évaluations immobilières annuelles n’ont débuté que récemment, Sofidy surprend en annonçant des réductions de prix pour deux de ses SCPI, avec des baisses significatives de 10,5% pour Effimo 1 et de 9,2% pour Sofipierre.

-10,5% pour Effimo 1

Effimo 1, principalement axée sur les bureaux avec un quart de son patrimoine à l’étranger, voit son prix passer de 237 € à 212 € depuis le 4 décembre, reflétant une baisse de 10,5%. Sa capitalisation, initialement juste en dessous de 2 milliards d’euros, prévoit un taux de distribution brut de 4,65% à 4,90% pour 2023.

-9,2% pour Sofipierre

Sofipierre, spécialisée dans les commerces en centre-ville et en régions, subit une réduction de prix de 655 € à 595 € (-9,2%). Malgré une réévaluation de 4% en octobre 2022, sa taille plus modeste, en dessous de 160 millions d’euros avant la baisse, vise un taux de distribution d’environ 4,75% pour 2023.

Travaux d’expertises de fin d’année

Ces ajustements semblent précoces, contredisant les indications de Sofidy en septembre sur une diminution limitée de -2,6%. Actuellement, les travaux d’expertise de fin d’année, en cours avec des experts immobiliers externes, dévoilent des baisses de valeur estimée des portefeuilles immobiliers de Sofidy, allant de -3,2% à -8% selon les SCPI.

La SCPI Efimmo 1 et Sofipierre voient leur patrimoine évalué en baisse entre -7% et -8% et entre -4,5% et -5%, respectivement, à fin 2023. Ces réductions de prix visent mécaniquement un rendement amélioré en 2024, avec des objectifs de taux de distribution supérieurs à 5%.

Concernant d’autres SCPI telles que Sodify, Immorente, Immorente 2 et Sofidy Europe Invest, la société de gestion assure que les travaux de valorisation confirment la justesse actuelle de leurs prix de parts.

Une nouvelle vague de baisse de prix inévitable

Le timing de ces ajustements est surprenant et suscite des inquiétudes, suggérant des dévaluations significatives des patrimoines immobiliers ces derniers mois. Une nouvelle série de réductions de prix semble donc inévitable dans les semaines à venir, suivant l’avancement des expertises de fin d’année. Toutefois, comme cet été, certaines SCPI, en particulier les jeunes sociétés de gestion, pourraient échapper à ces ajustements grâce à leur prudence anticipée face à la poursuite des ajustements des prix.

A ce jour, 23 SCPI ont abaissé le prix de leurs parts cette année !