Actualités

Analyses de marché

Valeurs à suivre

Alertes

Enertime : retour sur le webinaire

9 Juin 2021 12:00 | Analyses de marché

Hier, Gilles David, PDG d’Enertime avait le plaisir de convier à ce webinaire actionnaires et investisseurs afin de faire le point sur l’avancement de sa stratégie mais aussi à s’exercer au difficile jeu du “questions-réponses”

Quatre projets déposés auprès de l’ADEME

Comme vous le savez, Enertime a, récemment, déposé un nouveau dossier auprès de l’ADEME. Ce projet, localisé dans les Hauts-de-France, s’ajoute aux trois projets en cours de développement. Les quatre projets représentent une puissance totale d’environ 11 MW et couvrent des domaines industriels variés qui sont porteurs pour la technologie des ORC : verrerie, station de compression de gaz naturel, four de recyclage de métaux et four d’électrométallurgie. Chaque Projet représente un investissement global de 2,5 à 4 M€/MW.

Nombreux sont les actionnaires, investisseurs qui attendent beaucoup de ces 4 dossiers. D’ailleurs, le titre en perte de vitesse depuis le début d’année chute principalement par un manque de volumes et des ventes massives. Pour beaucoup la moindre information sur un dossier pourrait faire doubler le cours. Le PDG a tenu à rappeler qu’Enertime ne maîtrisait pas le temps que l’ADEME allait mettre pour valider les dossiers mais était très confiant sur la faisabilité de ceux-ci. Il a aussi tenu à montrer que la société avait pleine confiance en sa technologie, en son potentiel et sa capacité de développement. Mais il a surtout appuyé sur un point : la patience comme le prouve le slide ci-dessous. Gilles David a pris de nombreux exemples dans les énergies (construction centrale nucléaire…) afin de rassurer des actionnaires un peu trop pressés.

Des projets en France mais aussi à l’international

Après avoir finalement rassuré ses actionnaires sur le timing des projets et les ambitions d’Enertime en France, Gilles David a aussi pu présenter tous les dossiers en cours à l’international. Que ce soit au Mexique, en Pologne, en Allemagne, en Italie, ou encore avec des groupes comme Bolloré et un verrier italien de renom, les dossiers ne manquent pas. Il y a aussi les appels à projet dont le Projet DECAGONE. Un projet collaboratif de 15 M€ sur un appel européen sur la technologie ORC dont la société fera vraisemblablement partie des grandes favorites.

Alors pourquoi Enertime semble cette année souffrir d’un manque d’attrait ?

Comme très souvent, le problème ne vient pas de la technologie, ni des compétences, mais dans un monde où tout bouge très vite, Enertime ne pourra pas annoncer des dossiers tous les mois. Il faut donc être patient. La société annonce un équilibre en 2023 mais en étant très prudente. La communication de Gilles David a toujours été très mesurée permettant d’acquérir une certaine confiance. Nous sommes donc assez confiant pour que cet équilibre soit trouvé bien avant et très confiant sur la capacité de Gilles David a trouvé les solutions.

La communication…

Mais là où le bât blesse, pour la société, c’est sa communication globale. C’est d’ailleurs un reproche que nous pouvons faire à de nombreuses sociétés présentes sur la Bourse de Paris. Il faut être visible. Il faut passionner pour que les investisseurs ne soient pas dans l’attente d’une validation d’un projet par exemple qui est toujours trop longue. Gilles David a d’ailleurs annoncé la modernisation de leur site internet, mais cela ne nous semble pas suffisant. Le webinaire d’hier était très intéressant et permettait de pouvoir mieux comprendre ou analyser le futur de la société malheureusement pour ceux n’ayant pas pu assister à ce webinaire, essayez de chercher ce matin le résumé, vous ne le trouverez pas (à part quelques lignes sur le forum de Boursorama ou sur le site d’Enertime)

Attention, le premier métier d’Enertime n’est pas de communiquer mais de développer leur société (et ils le font très bien !). Mais lorsque l’on possède une technologie innovante dans un marché presque vierge, la communication prend une place importante. Pas uniquement pour les actionnaires mais aussi pour les futurs clients.

Quelles sont les solutions ? Il faut parfois laisser les clefs à des sociétés spécialisées dans la communication ou tenter en interne de trouver les solutions. Nous n’avons pas la solution magique pour Enertime. Mais plus cette valeur fera du bruit, plus elle sera convoitée.

Notre conseil :

La valeur sur le long terme ira largement au-dessus de son cours actuel ! Sur le court terme, la valeur pourrait continuer à stagner dans sa zone actuelle.

CONSEILBOURSE.FR

Pour bénéficier de plus de conseils, d’analyses, d’alertes et recommandations, nous vous offrons un mois d’essai sur notre abonnement mensuel. Rendez-vous sur notre page abonnement et suivez les instructions

Vous pouvez aller visiter notre page sur nos derniers trades : ICI

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous écrire : ICI