Actualités

Analyses de marché

Valeurs à suivre

Alertes

Matin Bourse – Marchés européens en hausse malgré l’indécision de la Fed

10 Juil 2024 08:45 | Actualités

À SUIVRE EN FRANCE

Formation du Nouveau Gouvernement

Les négociations politiques continuent pour la formation d’un nouveau gouvernement, alors que les députés récemment élus font leur rentrée à l’Assemblée nationale. Les partis de gauche, qui ont dominé les récentes élections sous la bannière du Nouveau Front populaire, prévoient de proposer un candidat pour le poste de Premier ministre cette semaine.

Calendrier Économique et Entreprises

Aucun événement notable n’est prévu pour les entreprises ou sur le plan macroéconomique ce mercredi.

MARCHÉS FINANCIERS

Indices Boursiers

Les contrats à terme sur les indices boursiers européens sont en hausse mercredi matin. Les investisseurs continuent d’examiner les déclarations de Jerome Powell, président de la Réserve fédérale (Fed), lors de son intervention devant le Congrès américain mardi.

Vers 7h45, le contrat à terme sur le CAC 40 augmentait de 12,8 points (0,2%), celui sur le DAX 40 de 16 points (0,1%), et celui sur le FTSE 100 de 15,1 points (0,2%).

Fed et Politique Monétaire

La Fed cherche le moment opportun pour réduire ses taux directeurs, maintenant que l’inflation ralentit et que le marché du travail américain montre des signes de refroidissement, a déclaré Jerome Powell mardi.

L’inflation élevée n’est pas le seul risque, a-t-il précisé devant la commission bancaire du Sénat américain, soulignant que le marché du travail s’est considérablement refroidi par rapport à il y a deux ans. Toutefois, il n’a pas donné de calendrier précis pour la baisse des taux, rappelant que les décisions sont prises réunion par réunion.

La Bourse de New York a clôturé mardi sans grands changements, mais une légère progression a permis au S&P 500 et au Nasdaq d’atteindre de nouveaux records historiques. Jerome Powell s’exprimera à nouveau ce mercredi devant la commission des Affaires financières de la Chambre des représentants. Les marchés attendent également les chiffres de l’inflation aux États-Unis, prévus jeudi, et le début de la publication des résultats d’entreprises.

Marchés Asiatiques

Les marchés asiatiques affichent une performance contrastée ce mercredi. Le Nikkei 225 de Tokyo gagnait 0,2% en fin de séance, tandis que le Hang Seng de Hong Kong progressait de 0,3%. En revanche, le Shanghai Composite reculait de 0,3%.

Des données publiées mercredi en Chine montrent que l’inflation des prix à la consommation est restée modeste le mois dernier, avec une augmentation de 0,2% sur un an en juin, contre une hausse de 0,4% attendue. Les prix à la production ont poursuivi leur baisse, enregistrant une contraction de 0,8% sur un an.

MARCHÉS OBLIGATAIRES

Les rendements des titres du Trésor américain sont restés stables mercredi matin, après que Jerome Powell a souligné la nécessité d’une amélioration de l’inflation avant toute réduction des taux d’intérêt. L’indice des prix à la consommation pour juin, attendu jeudi, sera crucial pour la Fed afin de justifier un éventuel début de baisse des taux, selon Mark Heppenstall, président de Penn Mutual Asset Management.

Vers 7h45, le rendement des obligations à dix ans augmentait de 0,5 point de base à 4,306%, tandis que celui des obligations à deux ans montait de 0,4 point de base à 4,641%.

MARCHÉ DES DEVISES

L’euro s’apprécie légèrement face au dollar et au yen mercredi matin, tandis que le dollar faiblit après les commentaires de Jerome Powell. Ces déclarations ont été perçues comme moins favorables à une baisse des taux qu’attendu, selon les analystes de Maybank.

MARCHÉ DU PÉTROLE

Les prix du pétrole continuent de baisser mercredi matin, suite au passage de l’ouragan Beryl qui a peu impacté les installations pétrolières au Texas. Toutefois, le risque de perturbations de la production demeure, car d’autres ouragans pourraient atteindre le golfe du Mexique cet été, avertit Carsten Fritsch de Commerzbank. Le marché doit donc se préparer à une volatilité accrue des prix du pétrole et du gaz dans les mois à venir.

Vers 7h45, le contrat de septembre sur le Brent perdait 31 cents à 84,35 dollars le baril, tandis que le contrat d’août sur le WTI cédait 25 cents à 81,16 dollars le baril.